Energétique traditionnelle Chinoise

L'acupression, la réflexologie auriculaire, la moxibution, l’utilisation de ventouses sont des techniques qui se fondent sur les principes de la médecine traditionnelle Chinoise. Ces techniques permettent à l’énergie de circuler plus librement dans le corps. Selon la conception orientale, la douleur apparaît là où l’énergie stagne et circule mal. Ainsi, la stimulation de certains points d’énergie permet de libérer les tensions accumulées dans le corps. L’énergie est une information en mouvement, une «force en action» (« Qi » en Chinois) qui fluctue en fonction des heures de la journée, des saisons et des évènements de notre vie ou de notre avancée dans la vie. Dans la Chine Antique, l’existence de cette énergie est née de l’observation de la nature et de l’homme. Néanmoins, le concept d’énergie est une réalité physiologique, biochimique et électronique. Certains chercheurs affirment que les champs magnétiques permettent une communication subtile et invisible entre les individus. L’être humain subit de nombreux stress, angoisses, évènements désagréables qui peuvent amener des émotions pénibles, des douleurs physiques, perturbant ainsi son harmonie et ses structures énergétiques. Les séances proposées agissent en surface comme en profondeur sur les zones de tension et de blocage du corps, de manière à rétablir une circulation harmonieuse du flux énergétique, à réduire les tensions et à apporter un apaisement global et mental.

  • Acupressure ou Digitopuncture

Cette technique consiste à stimuler des zones de tension et de blocage à l’aide de pressions circulaires (ces points se situent sur des méridiens, muscles, entre des tendons etc).

 

  • Les ventouses

Cette technique consiste à poser des ventouses sur des zones stratégiques dans le dos. Elles seront posées sur certaines zones en function de vos besoins spécifiques.

 

  • La réflexologie Auriculaire Chinoise

Cette technique est perçue par les premiers maîtres de la Médecine Traditionnelle Chinoise comme une réflexothérapie tégumentaire qui utilise le pavillon de l'oreille comme zone réflexe.

Il existe, selon la conception chinoise, au niveau du pavillon auriculaire une projection des différents parties du corps et des organes. Chaque oreille compte plus de 120 points réflexes qui sont associés aux différentes parties du corps.

Ce postulat plusieurs fois millénaire a été actualisé et objectivé en Europe par le Docteur Paul NAUGIER, qui en 1956 publia la première carte de localisation des zones réflexes auriculaires.

La stimulation des zones à traiter se fait avec des aimants, des magrins (billes de pression), des massages thérapeutiques, ou encore avec des aiguilles d’acupuncture. Le méthode utilisée sera adaptée à vos besoins.

  • La moxibustion

L'armoise est une plante médicinale, il en existe environ 200 espèces. Coupée tige par tige et réunie en bouquet, l'armoise est séchée pendant plusieurs mois, réduite ensuite en poudre pour la conditionner en rouleaux de différents diamètres. Ces rouleaux sont des "moxas", et s'utilisent en combustion. L'armoise dans la pratique de la Médecine Chinoise est utilisée en rouleaux pour une application de chaleur sur des points d'acupunctures choisis, ou en petits cônes dans la même pratique, elle peut se présenter en poudre introduite dans des boîtes en bois disposées sur certaines zones du corps.
Le moxa calme la douleur, fait circuler le sang et renforce l'énergie par l'action de chaleur.

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.